Au printemps, le nombre de transactions immobilières a battu un nouveau record historique

La vente de biens immobiliers à Combourg bat son plein

Arrêté à fin mai 2021, le record historique de 2019 a été battu. En effet, 1 130 000 transactions ont été enregistrées sur les douze derniers mois, dépassant pratiquement de 100 000 ventes le précédent record. Effectivement, notre agence immobilière de Combourg a constaté que les ventes s’étaient très bien maintenues malgré la crise.

Le record historique de 2019 pulvérisé fin mai 2021

Le nombre de transactions sur les douze derniers mois arrêté à fin mai a battu tous les records si l’on en croit la dernière note de conjoncture des notaires. La crise sanitaire n’aura pas eu raison du marché de l'immobilier qui se porte toujours aussi bien, notamment au regard des chiffres de l'immobilier en France du premier semestre.

Le record historique de 2019 a été battu à plate couture et le nombre des transactions sur douze mois a atteint 1 130 000 fin mai 2021. Le précédent record de 2019 avait enregistré pour la première plus d’un million de transactions sur douze mois en affichant 1 059 000 transactions arrêté à fin septembre.

La baisse du nombre de transactions liée aux confinements de 2020, laquelle avait occasionné le quasi-arrêt des ventes notamment entre le 17 mars et le 11 mai, a été en totalité résorbée.

Les prix continuent leur inexorable ascension

Le secteur de l’immobilier n’a pas été le seul touché lors des confinements. Car de nombreux Français qui se sont retrouvés coincés dans un petit appartement sans accès à l’extérieur ont mal vécu cette expérience de privation de liberté.

En effet, la demande des acheteurs immobiliers a été profondément modifiée par le Covid et cette expérience de semi-liberté pendant plusieurs semaines. Au-delà de la recherche de biens plus spacieux et avec un accès à l’extérieur, les acheteurs ont même parfois changé l’endroit de leur recherche pour mettre à profit la nouvelle possibilité du télétravail et s’expatrier au vert, voire en bord de mer.

Ainsi, la recherche d’un cadre de vie au grand air incluant une terrasse ou un jardin et des surfaces supérieures est devenue la nouvelle norme. Les centres-villes qui avaient une très forte attractivité auparavant, sont aujourd’hui délaissés par les acquéreurs potentiels. Les biens qui ont la cote sont situés en banlieue des grandes villes ou dans des villes moyennes où le prix des pavillons avec jardin est resté encore assez bas.

Le nombre de transactions historiquement haut traduit la très forte demande qui met naturellement la pression sur les prix. Ceux-ci continuent d’augmenter dans toute la France, notamment dans les villes du littoral bien desservies par le TGV.

La bonne nouvelle pour les acheteurs, c’est qu’il semble que les prix soient arrivés à un palier, un peu comme à Paris depuis quelques mois, et on constate un ralentissement de la hausse dans toutes les régions de France.

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier en Ille-et-Vilaine, vous pouvez nous contacter et nous vous aiderons à trouver le bien de vos rêves.