En temps de crise, l'immobilier reste une valeur refuge !

l'immobilier reste une valeur refuge

La crise sanitaire qui perdure et les nombreuses incertitudes tant politiques qu’économiques créent un climat délétère qui pousse les Français vers les valeurs refuges. C’est pourquoi l’immobilier s’en sort aussi bien. Votre agence immobilière à Saint-Malo fait le point.

Une demande forte qui soutient le marché de l’immobilier

En réalité, le marché de l’immobilier résiste bien à la crise grâce à la demande soutenue qui ne semble pas vouloir s’essouffler et aux taux d’intérêt qui sont revenus à leur plancher historique de décembre 2019. La pierre a fait preuve d’une grande résilience et a démontré sa robustesse face à la crise même si elle n’a pas été totalement épargnée.

En effet, même si les ménages ont connu une baisse de leur pouvoir d’achat avec comme corollaire la diminution de leur capacité d’emprunt, la demande est toujours présente. Malgré la crise, le besoin en logements ne diminuera pas dans les prochaines années.

Le marché de l’Immobilier fluctue régulièrement en fonction des aléas économiques et le prix et les conditions de financement évoluent dans le même sens.

Mais pour autant, quelle que soit la crise, la demande reste une constante universelle. L’immobilier n’est pas passé à travers la crise sanitaire, il en a subi les conséquences mais la constance de la demande lui a cependant permis d’en réduire l’impact.

La pierre vue comme une valeur refuge

Autre force qui n’a que peu d’équivalents en matière économique, l’immobilier représente une valeur refuge qui permet de protéger son épargne quel que soit le contexte économique et social, Les primo-accédants réalisent de plus en plus l’importance de commencer à se constituer un patrimoine dès que leur situation professionnelle et familiale le leur permet.

Même s’ils n’ont pas toujours les moyens financiers pour acquérir immédiatement leur résidence principale, ils sont de plus en plus nombreux à se lancer dans les investissements locatifs. Les jeunes, tout en restant locataires de leur résidence principale, deviennent ainsi propriétaires d’un appartement qu’ils louent et qui leur permet de se constituer un capital.

Les revenus générés par la location suffisent très souvent à couvrir les mensualités de remboursement du prêt immobilier contracté pour l’achat du bien compte tenu des taux d’intérêt très bas qui peuvent être inférieurs à 1 % sur 20 ans.

Les professionnels du secteur ont su se réinventer

Une autre raison pour laquelle le marché de l’immobilier ne s’est pas effondré en dépit de la crise sanitaire qui s’éternise, c’est que les professionnels du secteur ont su se réinventer.

Le secteur a continué à fonctionner malgré les nombreux confinements grâce à la mise en place d’outils numériques permettant de travailler à distance en organisant des visites virtuelles ainsi que la signature des avant-contrats et des actes de vente chez les notaires.

De plus, ces nouvelles façons d’exercer les métiers de l’immobilier ont donné du travail à des profils ayant des connaissances dans le numérique, leur permettant ainsi de tirer leur épingle du jeu.

Le Cabinet Chateaubriand vous propose son expertise pour vous accompagner dans vos projets immobiliers.