Investir dans un logement étudiant, une bonne idée ?

Investir dans un logement étudiant Saint Malo

Vous avez repéré un appartement à vendre à Saint-Malo et vous l'envisagez de l'acquérir pour en retirer des revenus locatifs. Vous vous demandez si la location à des étudiants est plus intéressante pour vous. Voici les avantages et les inconvénients de ce type de location.

Un premier constat

À chaque rentrée scolaire, l’insuffisance du nombre de studios et d’appartements en colocation proposés dans les villes universitaire est un problème récurrent.

Chaque année, seulement 15 à 20 % des étudiants sont logés dans le parc immobilier universitaire public. En d’autres termes, 80 à 85 % d’entre eux logent dans le parc privé. Cela signifie que les perspectives de rentabilité d’un investissement dans un logement étudiant sont très bonnes pour un investisseur immobilier.

De plus, tous les ans, un nombre toujours croissant d’étudiants arrivent sur le marché et depuis plusieurs rentrées scolaires, on observe une augmentation du volume pouvant aller jusqu’à 3 %.

L’Éducation Nationale a prévu qu’il y aura près de 350 000 étudiants supplémentaires en 2025, pour atteindre près de 3 millions au total. Un nombre qui impliquera une demande croissante de studios et d’appartements.

Quel type de logement choisir pour héberger un étudiant ?

Les résidences étudiantes privées répondent en partie à ces besoins et sont intéressantes pour un placement immobilier car souvent assorties d’avantages fiscaux. En revanche, les prix élevés de celles-ci poussent de plus en plus d’étudiants à se tourner vers la colocation, notamment dans les grandes villes, même si d’autres préfèrent la location seul, voire en couple.

Cela veut dire qu’un logement étudiant n’est pas forcément qu’une simple chambre mais qu’il y a au contraire un large choix de tailles et de types de logements dans lesquels investir. Ainsi, un appartement plus grand pourra en cas de nécessité être réorienté vers la location classique. Un dernier avantage, si vous avez des enfants, cet appartement pourra vous permettre de les loger pendant leurs études.

En revanche, la vacance locative pendant les congés d’été est un point à bien mesurer. Si l’appartement est situé dans une région touristique, il reste possible de le louer pour les vacances mais ce n’est pas la règle.

Par ailleurs, les étudiants internationaux, notamment ceux qui viennent de loin, restent souvent en France pendant les vacances scolaires, notamment pour limiter les frais de déménagement et afin d'être certains d’avoir un logement pour l’année suivante.

De manière générale, le choix du candidat locataire devra être très méticuleux de façon à optimiser son investissement.

L’emplacement du logement est à étudier avec soin

Le dernier point à considérer est l’emplacement du logement. Être situé dans une ville universitaire n’est pas le seul et unique point à prendre en compte. C’est une condition nécessaire mais pas suffisante.

Même s’il y a une croissance de la demande potentielle, la vacance locative n’est pas la même selon les villes. En effet, certaines d’entre elles sont même plutôt saturées en termes d’offre d’appartements à destination des étudiants.

En savoir plus :